Kitesurf, du rêve à la réalité…

« KITESURF, DU RÊVE À LA RÉALITÉ », LA VRAIE HISTOIRE DU KITE RACONTÉE DANS UN LIVRE

LE CONCEPT DU LIVRE

Le kite signifie cerf-volant. Le principe est assez simple, l’idée est de se faire tracter par un cerf-volant sur un support nautique. Naviguer à travers le vent à la manière d’une planche à voile. Dans l’histoire des sports extrêmes, le kite regorge d’histoires différentes sur la création de la discipline et de gens qui s’en approprient l’invention. La question que tout le monde se pose n’est autre que « Qui est réellement l’inventeur du Kite ? »

Le livre « Kitesurf, Du rêve à la réalité » est là pour y répondre clairement car, vous savez, chaque discipline a sa propre histoire et c’est ce qui la rend unique. Vous y trouverez dans ce livre les réalités de son invention, les faces cachées, les non dits, les évolutions à venir et des témoignages de personnalités qui ont participé à son développement.

L’HISTOIRE DU KITE SELON BRUNO LEGAIGNOUX

Qui de mieux que Bruno Legaignoux, l’auteur de ce livre, pour nous synthétiser son livre : « Le kitesurf, sport de glisse aquatique majeur, fête aujourd’hui ses 20 ans ! Ce livre est l’occasion de narrer l’incroyable aventure de l’avènement de cette discipline que nous avons contribué à créer grâce à l’invention de l’aile à structure gonflable. Vous découvrirez dans cet ouvrage les témoignages d’intervenants prestigieux ayant participé au développement du kitesurf. Une aventure riche en péripéties, en échecs, en recherches intenses, en rencontres pour enfin arriver au résultat que nous connaissons aujourd’hui. C’est l’histoire merveilleuse de la naissance d’un sport, que dis-je, d’un mode de vie, que j’ai souhaité vous relater. Bonne lecture ! » C’est tout de même un bel hommage au kiteDeux bretons, Bruno Legaignoux et son frère, sont bel et bien les inventeurs du kitesurf. Pour la petite histoire, un premier brevet avait été déposé par un anonyme en 1977. Les frères Legaignoux l’ont réadapté afin de créer un nouveau brevet en 1984, c’est la naissance du kitesurf moderne.

Après un échange avec l’auteur, il est clairement identifié que l’intérêt principal des frères n’était pas, en premier, de breveter le sport mais de faire beaucoup plus : faire un focus sur l’invention et l’ouvrir au monde ! C’est pourquoi, année après année, les inventeurs ont transmis des licences aux marques désireuses de faire évoluer la pratique, en étudiant leur projet en amont.

Par exemple la marque NeilPryde, qui défend un véritable mode de vie avec son fondateur Neil Pryde, est heureux d’avoir pu aider les Legaignoux dans leurs débuts. « Je ne regrette pas de les avoir aidé à fabriquer leurs premières planches. » Témoignage d’un travail en étroite collaboration.

Aussi Neil Pryde considère énormément Bruno Legaignoux : « Bruno est un de ces êtres qu’on croise fugacement dans la vie et qui ont rendu mon métier merveilleux ».

Mais que faut-il retenir de toutes ces histoires? Il est vrai de dire que le kite est réellement le fruit et l’invention des frères Legaignoux, il n’y a aucun doute là dessus. Cependant, chaque marque en étroite collaboration avec les frères Legaignoux a fortement contribué à l’évolution de la pratique et à ce qu’il en est aujourd’hui. Certaines personnes ont voulu s’approprier le brevet initital alors qu’ils n’étaient uniquement détenteur que d’une licence. Bruno Legaignoux reconnaît que chaque personne avec qui il a pu travailler durant toutes ces années a façonné le kite d’aujourd’hui.

LES GRANDS NOMS

En parlant d’intervenants, à travers ce livre, Bruno Legaignoux a voulu faire apparaître les grands noms du kite qui ont été interrogés et témoignent, à coeur ouvert, sur leur propre expérience dans le secteur et le sport. Mike Waltze, waterman de légende et ami de Laird Hamilton, énonce : « Dès l’arrivée des premières ailes Wipika des Legaignoux à Hawaii, le sport était né. Son évolution était rapide et l’engouement qu’il générait étant incroyable. » Grâce à lui, le sport a pu naître à Hawaii et il assure que grâce aux Legaignoux, la pratique a vu le jour. Dans son intervention, Laird Hamilton énonce des mots qui valident encore cette théorie : « La fabrication était vraiment artisanale, leur fragilité évidente, mais le principe était le bon, et c’était là l’essentiel. Le sport pouvait naître. Enfin! » Découvrez d’autres témoignages dans le livre.

L’AVENIR DU KITE

De nos jours, le kite est considéré comme un réel business qui ne fait que s’étendre et ce grâce à des recherches très actives dans le domaine de l’innovation. Après avoir retracé l’entière histoire du kite, ce livre a pour vocation d’amener à la réflexion pour le futur. Le kite n’est plus considéré comme un sport mais comme une application qu’il faut exploiter au-delà du sport. Par exemple, l’utiliser comme une réelle source d’énergie. Laird Hamilton nous dit que « l’association foil + kite est aujourd’hui un incontournable. Je reste ouvert à tout car de nouvelles choses vont émerger, l’aventure continue. » En effet, Don Montague écrit : « (…) j’allais produire de l’électricité en parcourant le monde sur mon kiteboat. Makani Power, cela va devenir une ressource importante dans le futur pour la création d’énergie. La seule chose qui peut fournir cette énergie à la population, c’est le vent solaire. » L’utilisation de cette création d’énergie serait donc primordiale et inévitable. Une évolution qui ne s’arrêtera peut être jamais…!

 

N’attendez plus et foncez pour précommander le livre, afin de savoir toute la véritable histoire autour du kite. Le livre sera disponible dans toutes les associations de kitesurf, dans les shops spécialisés ainsi que sur le site direct de l’édition, ici.

Retenez une chose comme l’évoque Neil Pryde : « Les pionniers ne sont pas forcément les développeurs, c’est la morale de notre histoire aux Legaignoux et à moi. »

Bonne lecture !

Source: http://www.theriderpost.com/disciplines/water/kitesurf/kitesurf-histoire-livre-revelations/

Laisser un commentaire