Les bons réflexes à avoir en kitesurf

Vous êtes parti en mer, vous profitez de la session de kitesurf et là, le vent tombe ou vous devez faire face à une avarie matérielle… Alors, comment rentrer à bon port, entier avec tout votre matériel ? Avant d’agir, il faut tout d’abord rester zen et analyser l’environnement autour de vous pour trouver la solution et le réflexe les plus adaptés.

Pour vous entrainer à ces exercices d’auto-sauvetage, il est conseillé de prendre un cours en école de kitesurf affiliée à la FFVL ou IKO ou vous entrainer par vous-même lors d’une bonne pétole.

Situation 1 : redécollage de l’aile de kitesurf impossible (bridage emmêlé… plus de vent)

A/ Enrouler les lignesde l’aile de kitesurf
Asseyez-vous sur la board à califourchon pour libérer les mains et enrouler par la suite les lignes. Cela peut également vous apporter une aide supplémentaire à la flottabilité.
> Déclenchez le système de sécurité (le largueur) pour vous écarter des dangers liés à un potentiel redécollage de l’aile.
> Enroulez la ligne de sécurité autour de la barre, jusqu’à la butée.
> Puis réalisez deux demi-clefs pour éviter que la ligne de sécu se déroule à nouveau : faites une boucle avec la ligne, insérez l’extrémité de la barre dans cette boucle, et mettez le noeud en tension pour verrouiller la ligne.
> Vous pouvez maintenant enrouler le reste des lignes autour de la barre pour pouvoir atteindre l’aile.
> Idéalement, une fois l’aile près de vous, effectuez à nouveau deux demiclefs avec les lignes restantes autour de la barre pour «verrouiller» le tout.
> Enfin, à l’aide du chicken loop, accrochez la barre sur le point d’accroche du leash de pompe situé sur le bord d’attaque.
securite-kitesurf-self-rescue-belgique
B/ Revenir à la nage 
À ce niveau, vous êtes près de l’aile avec la barre accrochée au niveau du bord d’attaque.
Première solution :
> Attrapez le milieu du bord d’attaque pour pouvoir retourner l’aile et la présenter avec l’extrado au contact de l’eau.
> Fixez le leash de sécurité sur le point d’accroche du leash de pompe.
>  Allongez-vous sur la board pour pouvoir ramer comme un surfeur. Pour plus de «confort», vous pouvez tourner le harnais, boucle dans le dos, de manière à ne pas être gêné en ramant.
securite-kitesurf-sauvetage-self-rescu
Deuxième solution :

> Placez la planche, les ailerons orientés vers le ciel, entre le bord d’attaque et une latte de l’aile.
> Asseyez-vous sur la carène de celle-ci et attrapez le bridage opposé de l’endroit où vous êtes assis. En pliant l’oreille de l’aile, vous pouvez atteindre la petite poignée prévue à cet effet afin d’utiliser l’aile comme une voile de bateau.
Cette méthode permet d’atteindre un abri ou la plage (si conditions onshore), sans trop d’efforts ! Mais attention, elle ne permet pas de faire du gain au vent… Vous dérivez naturellement dans le sens du vent. L’autre avantage de cette méthode est de rester visible des personnes en mer ou sur terre, qui eux pourront prévenir les secours au besoin.

Situation 2 : bord d’attaque dégonflé et/ou ligne cassée

Important ! Avant toute chose, si une ligne arrière est cassée, que le vent est fort ou qu’il forcit, et que l’aile commence à looper toute seule, ne réfléchissez pas : larguez l’aile tout de suite ! La situation est irrattrapable, la vie vaut bien plus que le matériel.
Dans les autres cas :
> Ne nagez surtout pas vers l’aile sans avoir au préalable appliqué la procédure énoncée dans la situation 1 (enrouler les lignes).
> Avant chaque session, pensez à clipser toutes les lattes. Si, par exemple, le bord d’attaque explose ou si le bouchon «deflate» saute, cela permet de garder un minimum d’air dans l’aile et donc de flottabilité.
> Si l’aile flotte toujours, accrochez la barre sur le bord d’attaque et enroulez l’aile (non complètement dégonflée). Puis posez-la sur la planche et utilisez le harnais pour « paqueter » l’ensemble aile/board. En confectionnant ce «radeau» de fortune, vous pouvez nager/ramer jusqu’à la plage. Enfin, si vous vous retrouvez trop au large ou dans l’incapacité de nager, enclenchez le signal de détresse pour attirer l’attention : mouvements des bras de haut en bas répétés jusqu’à ce que vous soyez aperçu.
autosuavetage-kitesurf-jaxsun

Situation 3 : réservée aux kitesurfeurs experts !

Aider un kitesurfeur en difficulté. 
> Arrivez au vent du pilote pour établir un échange et évaluer le problème.
> Assurez-vous qu’il puisse appliquer les procédures vues dans les situations 1 ou 2.
> Une fois le matériel du rideur en difficulté paqueté, proposez-lui d’attraper l’arrière de votre harnais pour que vous puissiez le tracter vers la plage.
Mise en garde 
> N’utilisez pas votre propre leash de sécurité pour tracter la personne en difficulté. Il doit rester opérationnel pour votre propre sécurité en cas de pépin. S’il lâche, vous risquez de le prendre dans la tête.
> Ne vous mettez pas en danger dans la manoeuvre. Il vaut mieux rentrer à terre, sain et sauf, pour pouvoir prévenir les secours.
> Si la situation environnementale est dangereuse et si le rideur ne peut pas paqueter son matériel, libérez son aile de façon à pouvoir le ramener en bord de plage.
Source: http://www.kiteboarder-mag.com/pedag-les-bons-reflexes-avoir-kitesurf

Laisser un commentaire